Le bien-être au travail est-ce possible ?

Accueil » blog » Actualités » Le bien-être au travail est-ce possible ?

Nous entendons souvent parler de souffrance au travail, de risques psychosociaux, de burnout et même de bore-out (ennui au travail) ou de brown-out (perte de sens). Tous ces noms pour essayer d’identifier le mal-être au travail. Est-il possible de se sentir bien et motivé durant tout ce temps passé au travail ? La réponse est oui bien sûr.

Des chiffres alarmants

Aujourd’hui, force est de constater les chiffres alarmants au sujet de la Qualité de Vie au Travail.
D’après les études menées par l’Observatoire du Stress au Travail, 52% des salariés déclarent être stressés et anxieux au travail, et 29% présentent un niveau dépressif élevé. Le nombre de victimes du burnout ne cesse de croître.
Les chiffres de souffrance au travail sont donc toujours à la hausse. Cette souffrance n’épargne aucune catégorie de salariés, de l’ouvrier au cadre supérieur, de la petite entreprise
au grand groupe. Or cela représente un véritable coût pour les employeurs puisque ce mal-être serait estimé à 12 600€ par salarié en difficulté et par an selon l’étude de Mozart Consulting.

Quelles solutions pour enrayer cette tendance ?

Cela passe par l’identification des sources de stress. Elles sont diverses : des conditions de travail pénibles, une surcharge de travail, une communication médiocre entre collègues, des relations difficiles avec le manager, une perte de sens …
Bien-être au travailQuelle que soit la cause, la démotivation, un niveau élevé de stress, des relations tendues entre salariés sont des signes précurseurs de burnout et doivent être pris au sérieux avant qu’il ne soit trop tard. Une fois la source du mal-être reconnue, il est temps d’agir. Trop de travail, trop de pression, la personne doit apprendre, soit à déléguer, soit à prioriser, ou tout simplement à dire non.
Si le problème provient de relations difficiles avec son supérieur hiérarchique ou ses collègues, il doit être partagé afin de trouver une solution adéquate.Cependant, la source de ces souffrances est peut-être plus ancienne, notamment quand l’inconscient a engrammé des schémas ou des croyances dites limitantes. Le travail est un bon terrain de jeu pour réactiver des croyances, telles que, je suis nul(le), je ne suis pas à la hauteur, je n’ai pas ma place…

Une solution adaptée à tous

Consciente de cette problématique, l’association Optime a eu l’idée de proposer aux entreprises et collectivités toute une gamme de pratiques pour aider les salariés à aller vers un mieux-être. Qu’il s’agisse de pratiques corporelles telles que le yoga ou le Qi Gong, de massages assis ou allongés, de coaching, d’approches thérapeutiques ou psychocorporelles ou encore d’expression corporelle ou créative, ces prestations contribuent à retrouver du bien-être et du sens. Ce concept est basé sur la simplicité pour l’entreprise, comme pour les salariés, grâce à une plateforme internet. L’employeur peut sélectionner les pratiques proposées et le montant de sa contribution. Il recevra les factures mensuellement.
Chacun peut choisir la méthode qui correspond le mieux à sa problématique et réserver sa ou ses séances directement via le site.
Pour les entreprises, cette démarche va dans le sens d’une meilleure prise en charge de la Qualité de Vie au Travail. Elle facilite la mise en place d’actions concrètes visant le bien-être des salariés et permet aussi de mieux répondre aux attentes de la génération Y en termes de sens et de développement personnel.

Pour en savoir plus sur OPTIME ENTREPRISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *