Le Covid19 et coiffure ne font apparemment pas bon ménage ?

Accueil » blog » Articles » Le Covid19 et coiffure ne font apparemment pas bon ménage ?

Tout à coup ma pratique de coiffeur s’est arrête nette.

La coiffure n’est donc pas un besoin de première nécessité ?

De toutes façons et vu les mesures de distance à respecter, il est impossible de coiffer une personne sans aller en contact.

Comment faire ? Et pour la suite ?

Un cheveu pousse environ 1cm par mois.

Imaginez que le confinement dure 3 mois, ce qui revient à 3 cm de pousse de cheveux.

Ce n’est donc pas la fin du monde pour la coupe et une invitation à moi-même, pour me coiffer différemment.

  • C’est peut-être une occasion par excellence de laisser agir vos cheveux au plus naturel possible. Personne dans votre entourage pour vous faire des remarques à part vos enfants et votre conjoint ?
  • C’est peut-être le moment de laisser un peu libre la pousse de vos cheveux blancs ? Et peut-être de les voir vraiment, de les accepter et de vous aimer avec !?
  • C’est peut-être le moment de prendre enfin du temps pour les soins à l’argile, aux huiles, ou simplement se masser le cuir chevelu.

Tout le monde peut se laver les cheveux.

Ils vont sécher tout seul.

Les boucles vont être ravies qu’on les laisse aller où elles veulent aller.

Pas de lissage, ni de brushing pendant quelques semaines et observer la nature de vos cheveux.

Mais à part ça ?

On se demande du coup à quoi peut bien servir le coiffeur ?

C’est peut être justement l’occasion d’approcher ce métier d’un angle différemment.

Je me rends compte que les clientes me manquent !  Pas tant pour la coiffure et le travail des cheveux. Les clientes me manquent pour les relations qui se sont créées, de se retrouver, d’échanger.

Des liens se sont créés et c’est comme s’il y a en moi, un besoin d’existence à travers ces rendez-vous  réguliers.

Le rendez-vous coiffure est une rencontre de confiance. Un lieu où je peux m’exprimer sans me sentir jugé. Où, mes doutes sur mon apparence peuvent être exprimés sans gêne ni culpabilité.

C’est aussi savoir prendre un temps pour soi.

De sortir de son quotidien pour se poser un instant et de se laisser prendre en charge.

Le rendez-vous coiffure est un échange de donnant/donnant. C’est une rencontre de « j’ai besoin de toi » et en retour, « non, c’est moi qui ai besoin de toi. »

Nous sommes tous et toutes interdépendants. Et chacun trouve sa juste place dans cet ensemble de relations.

J’attends avec impatience de retrouver ses personnes que j’aime. Je me demande comment le « après » va se faire ? Certainement différent d’avant, avec plus de conscience de la fragilité de notre société. D’en faire un peu moins. De recevoir le quotidien comme un cadeau. De ne plus avoir besoin d’aller loin, plus fort, plus beau, plus d’argent, plus plus plus.

Et de se retrouver le plus naturel possible et sans artifice.

  • Faire le choix pour les couleurs bio et naturelles. Terminer avec les produits à base chimiques.
  • Faire des soins et massages du cuir chevelu à l’argile et aux huiles essentielles ciblées.
  • Couper les cheveux dans le sens du cheveu
  • Coiffer et modeler les cheveux dans un esprit de liberté et d’innovation, plein de bon sens et d’originalité.
  • Oser être soi-même dans le respect du vivant, son prochain, les animaux, le végétal et le minéral.

Les cheveux vont être reconnaissants comme la nature en ce moment qui reprend son souffle.

C’est pareil pour les cheveux.

Je vous souhaite une bonne traversée de ces moments inédits et que l’on puisse se retrouver bientôt en pleine forme et les idées bien en place.

 

Coiffure Etienne

Naturelle et Bio

06 50 85 18 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *