Image

Christine THOMAS - Énergéticienne - Crolles - Grenoble -

Méthodes utilisées :

Kinésiologie

« La Kinésiologie » dérive du grec « kinésis » qui signifie « mouvement » C’est l’étude du mouvement du corps humain. Basée sur un test musculaire, elle permet de rééquilibrer le système énergétique dans son ensemble en utilisant les circuit énergétique de la médecine traditionnelle chinoise. En prenant en compte la personne dans son intégralité (Physique, psychique et spirituelle).

Reiki JIN KEI DO et BUDDHO

Le Reiki est une énergie qui dissout les blocages, dénoue les tensions, élimine le stress et favorise la détente totale, il remonte à la source des angoisses, du mal de vivre pour répondre aux problèmes existentiels.

Le JIN KEI DO et BUDDHO sont la continuité du Reiki occidental par une approche Tibétaine qui amène à travailler avec l’énergie d’amour et de compassion d’avalokiteshvara (Chenrezig)

« Il est une approche de la guérison par la sérénité intérieure »

Il est avant tout un chemin vers soi-même pour qui le pratique.

www.buddho.fr 

Libération des mémoires Cellulaires

Les soins intuitifs permettent une approche juste de la personne dans son intégralité.

Notre corps garde en mémoire les traumatismes vécus. Ils peuvent créer des blocages, des tensions, des résistances aussi bien dans le tissu du corps lui même que dans notre esprit. Notre fonctionnement peut en être complètement perturbé. Libérer ces mémoires permettra de retrouver souplesse et adaptabilité en toutes circonstances.

« Changez de point de vue, simplifiez-vous la vie. 

Soyez vous-même, autonome dans ce que vous entreprenez,

responsable et acteur à plein temps de votre vie »

 

– Vous avez des difficultés pour avancer dans la vie, vous ressentez une fatigue passagère ou persistante, des problèmes de sommeil.

Dépression, déprime ou esprit perdu sont votre quotidien.

– Votre corps vous inflige des douleurs qui perdures ou qui sont insupportables.

Une envie d’arrêter de fumer, de l’eczéma, du psoriasis, des allergies.

Des enfants ou adolescents en difficultés. (Énurésie, difficultés scolaires, comportement difficile,  cauchemars ) etc…

 

Mes soins s’adressent à vous tous.

 

Vous avez une question ?
Prenez contact !

 

 

LES MÉMOIRES CELLULAIRES

« Nettoyer les mémoires du corps, qu’elles vous appartiennent directement, qu’elles soient ancestrales ou Karmiques, vous permettra de retrouver, non seulement la souplesse du corps mais également l’engouement et la vitalité nécessaire pour avancer dans la vie ».

Comment inscrivons-nous ces mémoires dans nos cellules ?

De manière simple, tout ce que nous n’exprimons pas, s’imprime dans nos cellules.

Ce qui veut dire, les non-dits, mais également ce que nous n’exprimons pas dans ce que nous faisons. Notre cœur nous donne des envies, des directions vers lesquelles aller. Donnons nous les moyens de les suivre.

Il y a également les situations purement traumatisantes. L’épigénétique nous explique très bien comment un abandon par exemple, peu générer un comportement. Non seulement la personne qui a subi le traumatisme, mais également sa descendance sera impactée de façon accrue et amplifiée, jusqu’à ancrer une émotion que nous ne comprenons pas ; et pour cause…

Toute situation vécue dans le rejet de ce que nous sommes au fond de nous même, dans un défaut d’apprentissage ou dans la non acceptation de cette situation, peut bloquer une émotion dans notre corps.

L’effet miroir

Il permet à chacun, de se retrouver dans l’émotion de l’autre, colère, frustration, jalousie ou tout autre sentiment qui nous parait être désagréable va nous montrer une des facettes de nous-même que nous refusons de voir, que nous n’avons pas encore comprise ou accepté ou que nous n’avons pas encore mis en place dans notre propre fonctionnement.

Ex : « Je n’aime pas cette personne, je la trouve hautaine, elle m’agace avec son assurance ». Par ce que je ne suis pas sur de moi ! Ou : « Sa colère me met hors de moi « ! La colère qu’il me renvoie de moi ne me plaît pas.

Il est primordial, quand nous nous retrouvons dans ce genre de situation, de prendre conscience de ce a quoi cela nous renvoie réellement afin d’accepter nos failles et nos faiblesses et poser sur soi un regard « bienveillant » en gardant en mémoire que ce que nous n’avons pas encore accompli ou pas encore compris n’est que le reste du chemin.

Ces mémoires qui induisent si bien les situations délicates que nous vivons, nous programment selon une logique de destruction.

« Nous sommes les meilleurs forgerons de nos propres chaînes ! »

Arrêtons de fermer les yeux et osons nous libérer, nous ne pourrons rien faire sans prendre nos propres responsabilités, sans regarder en face ce que nous sommes et ce qui est à la source de nos émotions.
Trouvons la force d’aller à la rencontre de ce courage qui est en chacun de nous et œuvrons pour la paix de notre cœur.

« Le monde actuel est à l’image de nos propres mondes intérieurs » nous dit Annick de Souzennelle.

Cessons la guerre dans nos cœurs par une libération de ces mémoires et réinstaurons la paix dans notre monde.

Notre chemin de vie est inscrit dans notre mémoire, il est important de le suivre pour être en accord avec l’intégralité de notre être et ne plus être en conflit permanent avec soi-même.

Lors d’un soin, le corps révèle tous ses secrets. Il est possible de remonter très loin pour identifier la source du problème. Notre enfance, une lignée familiale ou notre propre chemin karmique peut être en lien avec la problématique invoquée.

Accompagné d’explications, le soin permettra, en plus de la libération du corps, la prise de conscience du comportement inapproprié, il nous permettra également de changer notre façon d’appréhender la vie et les événements pour enfin être en accord avec notre cœur dans la légèreté.

Prendre la hauteur suffisante, pour avoir ainsi la possibilité de voir la vie sous un autre angle. Également la possibilité pour notre corps de tendre vers l’homéostasie*.

*L’homéostasie est synonyme d’équilibre des systèmes.
Plus notre corps sera en équilibre, plus il aura la capacité
de se défendre face aux agressions quotidiennes.