Basée sur les lois de l’ostéopathie, cette méthode thérapeutique manuelle vise à ré-harmoniser, ré-informer l’individu sur 3 plans : physique, émotionnel et énergétique. Le praticien interroge, puis écoute la liberté ou la restriction des mouvements de la structure crânienne. Il envoie ensuite les informations correctrices sur le sacrum et d’autres parties du corps suivant un protocole établi. L’acte correcteur est aussi doux que « le toucher d’un papillon sur une fleur ».