Reprenez les rênes de votre vie pour ne plus la subir

Accueil » blog » Actualités » Reprenez les rênes de votre vie pour ne plus la subir

Avez-vous la vie que vous souhaitez ? Êtes-vous heureux ? Ou avez-vous l’impression de vivre une vie qui ne vous convient pas ou qui ne vous convient plus.

Alors reprenez le contrôle de votre vie et cessez de subir tous ses désagréments.

Et comment ? Je vous invite à participer à la conférence du 20 octobre à 19h30 pour en savoir plus.

D’ici là voici quelques clés :

Sortez du cercle vicieux des schémas limitants

Dès votre plus jeune âge, vous avez enregistré des croyances, des schémas provenant de vos parents, de vos proches. Si par exemple, vous êtes né dans une famille nombreuse, vous pouvez inconsciemment choisir une stratégie de l’effacement et donc avoir la croyance que vous n’avez pas de place. Ou encore choisir de vous faire remarquer avec la croyance que si vous vous faites remarquer, alors vous exister.

Et ces croyances sont tellement intégrées profondément dans notre inconscient, que non seulement vous y croyez mais vous les vivez. Et plus vous les vivez et plus vous y croyez fort… Un vrai cercle vicieux.

 

Déprogrammez ces croyances limitantes

Pour sortir de ce cercle vicieux, il est nécessaire de déprogrammer ces croyances, ces schémas qui nous enferment. Pour cela, il faut savoir d’abord identifier ces comportements limitants.

L’étape suivante est de remplacer chacune des croyances limitantes par des croyances ressources. Si inconsciemment j’ai enregistré dans mon inconscient que je n’ai pas le droit de prendre ma place, alors il faut se répéter, jouer, vivre « J’existe et j’ai ma place dans ce monde ».

Pour faciliter le processus de déprogrammation, tout comme vous aidez à identifier vos schémas, l’accompagnement avec un thérapeute s’avère souvent nécessaire. Des méthodes telles que l’Hypnose, l’EFT, l’EMDR, … agissent directement sur l’inconscient et ainsi transforme la croyance.

 

Restez positif

Cela commence par abandonner vos pensées négatives. Vos émotions sont liées à vos pensées et contrôlent l’ensemble de votre vie. Dès qu’une pensée négative surgit, essayez de la remplacer par quelque chose de positif. Neutralisez ce flot de pensées négatives comme si vous aviez affaire à un ennemi afin d’attirer à vous des personnes, des événements positifs. Dites oui à la vie. Soyez positif !

 

Arrêtez de vous positionner en tant que victime

Que vous subissiez toute forme de méchanceté jusqu’au harcèlement ou à  la violence, surtout Ne vous identifiez pas à cette étiquette de victime. Non seulement vous donneriez du pouvoir à celui qui joue le rôle de bourreau mais vous vous écarteriez de votre pouvoir créateur.

 

Sortez de votre zone de confort

Votre zone de confort pourrait se définir comme vos habitudes, vos relations. Elle est parfois pas si confortable que cela. Souvent, pour reprendre les rênes de sa vie, il faut oser. Oser savoir dire non. Oser aller vers l’inconnu, quitter un travail qui ne vous convient plus, se séparer de personnes toxiques pour vous, aller dans un lieu inconnu,…

 

Ayez conscience que vous êtes responsable de votre vie

Vous souhaitez reprendre les rênes de votre vie et donc la responsabilité de votre bonheur. Alors prenez d’abord conscience que vous êtes à 100% responsable de la qualité de votre vie.

Responsabilisez-vous par rapport à votre bonheur, car c’est loin d’être la faute des autres si vous avez une vie insatisfaisante. Très souvent, c’est vous provoquez, vous attirez inconsciemment des  situations difficiles pour vous.

Vous avez cependant le choix de réagir de telle ou telle manière à ce qui vous arrive. La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Et devant chaque situation difficile, vous pouvez soit vous engouffrer dedans en vous positionnant en victime, soit vous battre contre ou tout simplement prendre de la hauteur.

Alors osez avoir la vie que vous souhaitez !

Agnès Ledru  Coach – Thérapeute  – 06 89 91 29 43

Pour en savoir plus,  ALC Coaching

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *