La coupe intuitive

Accueil » blog » Actualités » La coupe intuitive
La coupe intuitive est basée sur la lecture du geste inconscient et intuitif de la personne.
 Le coiffeur demande dans un premier temps au client de s’asseoir et de s’enraciner les deux pieds sur le sol. La personne se penche en avant. Le praticien passe ses mains dans les cheveux de la personne de façon désordonnée. Il demande à la personne de relever la tête et de se coiffer avec ses mains sans regarder dans le miroir. Le geste comme la parole sont pris en considération pour le décodage.
Les premiers gestes du client sont souvent brefs et sobres. Ils permettent néanmoins de se faire une idée du type de personne dont le praticien va s’occuper. Le coiffeur peut lui demander de refaire quelques gestes supplémentaires afin d’affiner son observation.
Maintenant il s’agit de faire la lecture des gestes, avec prudence et respect envers la personne.
Il n’y a pas de jugement de valeur. Le praticien part du principe que ‘tout est parfait’.
Cela fait partie des 3 principes qui sont à la base de la coupe intuitive :
  • le client est parfait
  • le praticien ne sait pas mieux que le client
  • le duo client/coiffeur va faire le mieux possible

Chaque geste du client a sa signification et sa valeur. Le langage du corps dit vrai et peut être lu comme une forme d’écriture. J’ai beau m’appliquer dans une belle écriture ou me lâcher dans une écriture illisible pour l’autre… le fait est que, dans ces deux façons d’écrire qui semblent en opposition, mais produites par la même personne, c’est le même personnage qui va transparaître !

Il en est de même pour la gestuelle en général et, dans le cadre de la coupe intuitive, pour les mouvements des mains dans les cheveux.

L’objectif est de réaliser une coupe qui corresponde à l’intuition de la personne.
Le geste intuitif exprime cette coupe qui lui convient.

quintens

Le geste est unique à chaque personne, néanmoins il y a certains thèmes qui se dégagent et qui peuvent se classer en trois catégories :
  • les directions (arrière, avant, gauche, droite)
  • les grands détails (racler ou caresser le cuir chevelu dans la masse, le brassage, les jets de cheveux, les arrêts
  • les petits détails (travail de la frange, patte, la nuque…)

Le coiffeur peut considérer le devant de la tête comme une expression de l’avenir et l’arrière de la tête comme le passé.

Lorsque le praticien voit son client dégager son visage, il peut décoder une intention du type : ‘j’ouvre mon visage face à l’avenir’. De même le coiffeur en coupe intuitive peut observer ses clients aux cheveux longs poser leurs cheveux derrière les oreilles pour ensuite les attacher et peut interpréter cela comme le désir de maîtriser son destin. Dans ce cas, et peut-être contrairement à la première idée : le praticien se trouve devant une personne qui désire ‘ne pas être vue’, qui est en alerte constante : elle entend et voit tout !

Une des astuces du décodage des gestes et de la parole est de se familiariser avec « la logique des contraires« . La personne qui se montre sans hésitation incite à la normalité générale, on la laisse tranquille, on ne la voit plus. Celle qui se cache incite à venir la trouver et donc veut être vue ! Une mèche devant les yeux incite à dénicher ce qui se cache derrière cette mèche. Le front dégagé, montre tout et n’attire plus l’attention.

Si les gestes du client sont d’un seul trait, le coiffeur intuitif pourra considérer la personne comme quelqu’un de sûre d’elle, qui traverse sa vie avec détermination. Elle a l’art de trancher avec peut être un peu de difficultés à se mettre en question. Si les mêmes gestes se répètent plusieurs fois, le praticien pourra observer là une recherche de la perfection avec une frustration du non-fini chez une personne qui brasse, qui cherche, qui s’exprime, qui ne laisse pas indifférent.

La logique des opposées a quelque chose d’étrange dans son message. Elle nous invite à penser différemment, et à sortir de cette logique de question/réponse.

Une fois passée cette phase d’observation et d’analyse, le praticien devra s’appliquer pour la coupe et le coiffage en pleine conscience, en accord avec le client et si possible en repoussant les limites pour aller vers le désir inconscient de la personne. Cela peut être, pour la personne qui met systématiquement les cheveux en arrière, et qui verbalement exprime le désir d’être vue, de lui proposer quelques mèches qui vont tomber vers l’avant, malgré le geste de tout mettre en arrière.

Des véritables mondes s’ouvrent à partir des cheveux et transforment l’approche du corps dans son ensemble. La coupe intuitive est ainsi un plus à considérer, un tournant inattendu vers un bien-être total.

Etienne QUINTENS
Maître Artisan Coiffeur
 www.coiffure-etienne.com
Tél 06 50 85 18 35 / 04 76 18 23 54

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *