Comprendre notre équilibre acido-basique et en prendre soin

Accueil » blog » Actualités » Comprendre notre équilibre acido-basique et en prendre soin

Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

L’organisme fonctionne à la façon d’une balance entre ses différents systèmes (nerveux, glandulaire, digestif …). A l’origine, cette balance reste en perpétuel mouvement, ce qui permet à notre organisme d’adapter ses réactions et ainsi de s’auto-réguler face aux éléments extérieurs ou intérieurs avec lesquels il est en interaction permanente.

Une des balances importantes de notre corps est l’équilibre acido-basique. Qu’est-ce que c’est exactement ?

Notre sang, qui transportent tous les nutriments aux organes et tissus, se doit de maintenir un pH (potentiel hydrogène) aux alentours de 7,35, c’est- à dire légèrement basique. Sans cette valeur stable de pH, les processus chimiques et enzymatiques ne peuvent pas se produire.

Afin de maintenir cette stabilité, le corps va « tamponner » l’acidité avec des substances alcalines comme le bicarbonate, via les reins (par l’élimination et la réabsorption) et l’oxygène. Seulement voilà, lorsque le corps ne peut pas trouver ces substances alcalines dans notre alimentation, il va venir puiser dans nos réserves minérales (principalement articulations, os).

Il est vital que le sang conserve cette valeur de pH, au risque de développer de nombreuses maladies graves, pour ce faire notre organisme va tout faire pour éviter cette acidité, néanmoins, si la quantité d’éléments acides devient trop importante, ceux-là ne sont pas éliminés et viennent se déposer sous forme de sels dans les tissus, articulations etc … et le risque de développer une acidose tissulaire augmente.

 

Quels moyens peut-on mettre en place ?

La santé c’est donc la recherche continue de l’équilibre de cette balance reposant sur:

  • L’alimentation : par la consommation de végétaux qui nous apportent minéraux, vitamines et oligo-éléments (à condition de les cuire à basse températures pour en conserver les bienfaits), les huiles végétales vierges et extraites à froid pour un apport en bons acides gras qui modulent l’inflammation et protège le système cardiovasculaire et en réduisant les apports en aliments transformés qui ne contiennent plus de micronutriments et d’acides gras essentiels au bon fonctionnement de notre corps.
  • L’élimination des toxines : L’EAU ! L’eau est bonne par ce qu’elle emporte, non par ce qu’elle apporte. Choisissez plutôt des eaux peu minéralisée (comme la Mont Roucous) qui permettront d’emporter l’excès de cristaux d’acides via les reins sans en redéposer en retour. Consommez des aliments qui permettent le drainage du foie comme le radis noir, l’endive, les choux, la betterave, le citron, l’artichaut etc …La respiration, sans elle pas de vie, pensez à respirer profondément et par le ventre, 5 minutes par jour en expulsant à fond et en inspirant au maximum de votre capacité pour réoxygéner les cellules du corps ainsi que d’éliminer le gaz carbonique.

Chaque saison, la nature nous apportent des aliments qui nous permettent de drainer notre organisme régulièrement. En ce moment (MAI/JUIN), saison de la cerise, très intéressantes car diurétique, détoxifiante, reminéralisante, avec des propriétés anti-inflammatoires.

Attention pour les personnes qui souffrent d’allergies, la cerise peut provoquer des allergies buccales chez les personnes sensibles (pour ces personnes pensez toujours à faire un test avant d’ingérer de grandes quantités).

 

Equilibre acido-basique

Les aliments à favoriser ou éviter :

Favoriser les aliments alcalinisants :

Légumes :

  •                 brocolis, asperges, jus de légumes, ail +++
  •                 betterave, courgette, céleri, patate douce, courge ++

Fruits :

  •                 citron (attention à votre constitution), melon d’eau, papaye, châtaigne, citrouille +++
  •                 dattes, figues, pomme, poire, banane++

Laitage :

  •              lait de chèvre, fromage de chèvre, lait cru.+

Céréales :

  •                millet, riz sauvage, quinoa, épeautre ++

 

Stimuler le drainage/revitalisation des émonctoires :

Poumons : par de l’exercice physique (type endurance), ou par des techniques de respirations lents et profondes.

Reins : tisanes diurétique (cassis, bouleau, reine des prés, queue de cerise…)

Foie : jus de betterave (+ citron), radis noir, pissenlit, artichaut, curcuma…

 

Éviter les aliments acides ou acidifiants (qui génèrent de l’acidité lors de leur transformation) :

  • Café, alcool, vinaigre, fromage de vache, crème, viande bovine et porcine, farine blanche raffinée, pâtisserie, pâtes blanches, sucre blanc, jus de fruits (agrumes le matin à jeun), tous produits raffiné +++ et transformé +++ (avec agents conservateurs, colorants, E 430 etc …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *